Sommaire :

Connaissance et évaluation de la flore sauvage et des habitats naturels

Origine et composition de la flore

L’index de la flore vasculaire (Trachéophytes) de Mayotte [version 2016.1 // mise à jour du 16/12/2016] recense 1295 espèces dont 708 espèces indigènes.

Avec une superficie de 377 km2, Mayotte possède ainsi une richesse spécifique parmi les plus élevées de la planète avec 1.88 espèces au km2, ce qui justifie son appartenance au 34ème « hotspot » de biodiversité mondiale constitué de Madagascar et des îles du Sud-Ouest de l’Océan Indien.

La flore indigène mahoraise possède une forte affinité malgache. En effet, les alizés, les courants marins et les oiseaux permettent un apport de diaspores en provenance de Madagascar situé à environ 350 km de Mayotte.

Du fait de son insularité, le territoire mahorais compte également de nombreuses espèces endémiques, dont 65 espèces endémiques de l’archipel des Comores et 48 espèces endémiques strictes de Mayotte.

D’autres espèces indigènes mahoraises ont une répartition plus large.

Menaces

La Liste Rouge de la flore vasculaire de Mayotte établie en 2014 a permis d’attribuer à chaque espèce indigène une catégorie de menace. 43% de ces espèces sont ainsi menacées à des degrés divers (CR, EN, VU, NT).

Par exemple, l’espèce Foetidia comorensis, en danger critique d’extinction (CR), n’est connue que d’une unique station de la commune de Bandrélé.

Du fait de l’augmentation constante de la population, la pression démographique est très forte sur le milieu naturel mahorais et la déforestation est la première cause de disparition des espèces. Les reliquats de végétation naturelle (mangrove, forêt humide, forêt sèche) couvrent aujourd’hui moins de 5 % de la surface de l’île.

Les espèces exotiques végétales envahissantes (EEE) représentent la seconde menace sur la végétation indigène de l’île.

Inventaires ZNIEFF

Grâce au Système d’Information Géographique Mascarine Cadetiana, alimenté dans le cadre de l’ambitieux programme de l’Atlas de la flore vasculaire de Mayotte, le CBNM a pu délimiter les Zones Naturelles d’Intérêt Ecologique Faunistique et Floristique (ZNIEFF) du département en s’appuyant sur l’inventaire des espèces déterminantes (rares, menacées, endémiques).

Cahiers d'habitats

Dans le cadre de la réalisation des cahiers d’habitats naturels de Mayotte, 41 sites et 70 habitats littoraux ont été décrits. Le cahier des habitats littoraux de Mayotte est en cours de finalisation.